• MissCroqBook

Mamma Maria - Serena GIULIANO


Contemporain

Cherche Midi

240 pages

2020

RESUME :

« « Ciao, Sofia, qu’est-ce que je te sers ? Comme d’habitude ? Et j’ajoute un cornetto, parce qu’il faut manger, ma fille !

– Oui, merci, Maria. »

Je m’installe en terrasse, face à la mer, comme chaque matin depuis que je suis de retour en Italie. J’aime bien travailler au son des tasses qui s’entrechoquent. Et, au Mamma Maria, j’ai toujours de la compagnie. Il y a ceux qui viennent tuer le temps. Il y a les enfants qui rêvent devant le comptoir à glaces. Il y a les ados qui sirotent un soda, monsieur le curé, et, surtout, mes partenaires de scopa.

Ici, on vient échanger quelques mots, partager un apéro, esquiver la solitude ou écouter Celentano. Moi, je viens pour me persuader que j’ai bien fait de quitter Paris… et l’autre abruti.

Il fait quand même meilleur ici.

Et puis, on cherche aussi à profiter de la bonne humeur (ou non) de Maria, qui mène, comme une mamma, tout ce petit monde à la baguette.

Bref, j’ai enfin retrouvé mon village paisible.

Enfin, paisible jusqu’au jour où… »

MON AVIS :

Véritable concentré de douceur et de joie de vivre, ce deuxième roman signé Serena Giuliano est une petite pépite qu’il ne faut surtout pas hésiter à découvrir.



Après une rupture douloureuse Sofia a quitté Paris pour rentrer chez elle en Italie. Pour surmonter sa peine, elle n’a rien trouvé de mieux que la chaleur de la côte amalfitaine et la convivialité du bar de son village, le Mamma Maria.

Installée dans un coin, elle travaille au son des tasses qui s’entrechoquent, de la musique de Celentano qui résonne dans le bar, des rires des habitués et des cris râleurs des perdants à la scopa. Même si sa peine est toujours vive après quelques mois, l’ambiance familiale et familière du Mamma Maria est comme un baume apaisant. La routine est salvatrice. Jusqu’au jour où cette dernière va être chamboulée par une arrivée inattendue….



Après Ciao Bella, son premier roman, Serena Giuliano revient cette année avec une nouvelle histoire qui sent bon l’Italie. En quelques lignes, elle nous emporte au cœur de son pays natal et le long de la côte amalfitaine. En ces temps de confinement où notre seul horizon se résume au fond du jardin pour les plus chanceux d’entre nous, ce roman est comme une bouffée d’air pur et de fraicheur bienvenue.

Les chapitres courts qui alternent entre les points de vue de Sofia et Maria donnent beaucoup de rythme à l’histoire. Le style est fluide, simple, doux et plein de sensibilité. Malgré son apparence légère et printanière, cette histoire aborde des thèmes difficiles et souvent polémiques comme l’immigration, l’intolérance et le racisme. Des thèmes difficiles que l’autrice traite avec beaucoup de justesse et de douceur. Elle a aussi glissé beaucoup d’amour et d’humour dans sa plume nous faisant passer par toutes les émotions possibles.

Sofia est une jeune femme au grand cœur. Un cœur récemment meurtri par une rupture douloureuse mais un cœur tendre, pur et généreux. Elle est douce, gentille, bienveillante. Difficile de ne pas s’attacher à cette femme. Dans un genre complètement différent, un peu plus brut de décoffrage comme on dit, Maria est une femme tout aussi attendrissante. Elle a un fort caractère, est aimante (même si parfois c’est un peu de l’amour vache), vive et généreuse.

Si ce roman est narré alternativement par ces deux femmes, beaucoup d’autres personnages secondaires nous touchent et nous émeuvent. Parmi eux, il y a Franco, un octogénaire veuf. A l’instar des deux narratrices, il est bon et bienveillant. Triste depuis le décès de son épouse quelques années plus tôt, il va retrouver la joie de vivre lord qu’il n’y croyait plus. Je ne peux pas vous parler de tous les personnages qui m’ont touché, je risquerai de gâcher votre plaisir de lecture mais sachez que j’ai beaucoup ri avec Ugo, pleuré avec Lucia, combattu avec Lella…

En bref, ce roman est une invitation à découvrir l’Italie. Il dégouline d’amour comme les tartines de confiture. Il est doux, sucré, et pétillant, un peu comme l’Amalfitano, le cocktail créé par Maria. N’hésitez pas à découvrir cette histoire qui met du baume au cœur.

#SerenaGiuliano #ChercheMidi

  • Facebook Basic Square
  • Instagram
  • Twitter
  • Pinterest
  • Booknode
  • babelio
Suivez-moi

© 2023 by The Book Lover. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now